• Shury

Place Vendôme et Bijoux - Flash inspiration de Mélodie du 08 octobre 2020

Mis à jour : oct. 12

Bienvenue Place Vendôme, une des places les plus célèbres et luxueuses de Paris.

C'est sous l'investigation de Louis XIV que Jules Hardouin Mansart, connu pour être l'architecte du château de Versailles, conçoit en 1699 les plans de cette place rectangulaire et typique de l'urbanisme français.

Le Roi-Soleil souhaitait créer un lieu qui incarne et honore la monarchie et son règne en plein cœur de Paris.

Aujourd'hui sur la Place Vendôme se situe un savoir-d'exception que la célèbre Haute Ecole de Joaillerie transmet à ces élèves passionnés.


Écrit par Mélodie


Michel Baldocchi : directeur de l'École de Haute Joaillerie :

"C'est traditionnellement une école du savoir faire, une école de la main, une école qui forme des praticiens, des futurs bijoutiers joailliers, ceux qui réalisent et fabriquent les bijoux puisqu'un bijou doit être fabriquer bien entendu, puisque les bijoutiers apprennent aussi à dessiner à concevoir et que l'école à une filière fabrication, c'est sa filière historique bien entendu mais depuis très longtemps à développer aussi des filières autours de la conception, la conceptualisation, la création, du design du bijou et donc offre en faite une filière de formation absolument complète pour tout les postes que l'on peut rencontrer dans ces métiers."

Depuis plus d’un siècle, l'école permet d’assurer l’avenir des métiers d’art de la filière Bijouterie-Joaillerie en transmettant de génération en génération les savoirs traditionnels et les techniques de haute technologie.

Elles couvrent les besoins du Métier en formation initiale et continue ainsi qu’en alternance. Cette année encore, la Haute Ecole de Joaillerie publie de remarquables taux de réussite aux examens nationaux de bijouterie-joaillerie.

Aujourd'hui, je reçois Muriel et Jean-François anciens élèves de l'école exerçant maintenant le métier de joaillier.

"Mélodie: En quoi consiste ton métier ?
Muriel: Je bosse chez un artisan joaillier, donc petite structure, et mon métier c'est de fabriquer le bijou, la structure en métal. Donc on part d'un dessin qui soit 3D ou dessin manuel, on en vient à faire une cire, cire qui peut être fabriqué à la main ou en 3D par ordinateur. De là, on fait appel à un fondeur, qui est un autre corps de métier, qui nous permet d'obtenir la cire en métal et ensuite donc viens le métier du joaillier qui consiste à nettoyer le métal, préparer la pièce et la donner au sertisseur.
Mélodie: Jean-François, quel conseil donnerais-tu à un étudiant qui ne sait pas trop où aller?
Jean-François: Tout d'abord je lui conseillerai d'être très motivé, d'être très très motivé pour, soit trouver un apprentissage soit s'investir dans le métier, et si c'est pour trouver un apprentissage, c'est de pas lâcher. Moi j'ai eu la chance d'être dans des boites où l'équipe était très bonne, parce que ça joue énormément, l'ambiance était excellente et j'ai eu des maîtres d'apprentissage assez variés, aussi bien bijoutier que gravure que sertisseur. Le rythme est très soutenu entre l'école et l'entreprise, s'adapter aux différentes conditions c'est toujours de la motivation pour réussir dans ce métier et se perfectionner."

A noter dans vos calendriers : si vous ne la connaissez pas encore, la Galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs présente environ 1.200 pièces exposées toute l'année, qui offrent un panorama exemplaire de l’histoire du bijou du Moyen Âge à nos jours.

Galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs

Et sans transition, découvrez jusqu'au 14 juin 2021, la grande galerie de l'évolution qui réunit plus de 500 pièces issues des collections du Muséum national d'Histoire naturelle.

On repart alors 4,56 milliards d'années en arrière, à la création de la Terre.

En suivant l'exposition, on retrace tout le processus de formation des minéraux.

Le parcours de visite met en lumière toutes les circonstances qui ont mené à la création des pierres dites “précieuses’’.


À côté de ces minéraux bruts, le Musée met en avant des bijoux et des objets d'art ayant parcouru le temps, illustrant la longue fascination des Hommes pour les pierres précieuses.

Galerie de l'évolution du Musée National d'Histoire Naturelle

On retrouve notamment 300 créations joaillières de la maison Van Cleef & Arpels. Ces pièces créées par des professionnels nous montrent comment les gemmes et minéraux peuvent être travaillés et sublimés par les humains.


Avec Inspiration, nous vous souhaitons une bonne journée et à une nouvelle vague d'actualités. En attendant, vous pouvez vous abonner à notre Instagram et nous rejoindre sur Facebook, Twitter et Linkedln.


A très vite !


Mélodie

©2020 par LES MUSES DE PARIS - contactez-nous
 Mentions legales et RGPD