"On ne serre pas la main, mais le cœur y est"

Mis à jour : il y a 2 jours

Dans ce flash de l’inspiration du Mercredi 18 mars 2020, nous réalisons aujourd’hui cet enregistrement dans des conditions particulières du fait du confinement destiné à lutter contre le coronavirus. Nous tenons à aller au bout du défi d’un podcast par jour, un flash de l’inspiration comprenant des infos positives, constructives notamment autour des initiatives de solidarité créées durant la période de confinement.   Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur un cuisinier-traiteur qui, dans la région de Tours, a eu récemment une idée novatrice : “Nous sommes contraints aujourd’hui à réduire nos échanges, à nous confiner, et pire encore, il nous est demandé par l’OMS d’éviter les contacts, comme pour se faire la bise, ou pour se serrer la main, sans quoi nous augmentons les risques de propagation du COVID-19”, témoigne le créateur. Il a ainsi conçu un badge, qu’il suffit d’apposer sur ses vêtements pour signifier que, certes, on ne pourra pas se serrer la main, mais que l’on peut se saluer autrement. Une démarche pour affirmer aussi clairement son soutien au personnel soignant, qui lutte chaque jour dans les services d’urgence et de réanimation. Enfin, il permet d’indiquer aux personnes que l’on croise que l’on peut aussi se dire BONJOUR en langage des signes.

Pour chaque badge acheté à 2 euros, 50 centimes seront reversés à deux associations qui apportent leur soutien au personnel soignant français.


Contact : PORTETONBAC, un projet porté par Romain Chapu. Pour commander un ou des badges ou relayer l’initiative, vous pouvez contacter Romain sur sa page facebook : https://www.facebook.com/portetonbac



A partager sur vos réseaux sociaux :


0 vue

©2020 par LES MUSES DE PARIS - Mentions legales et RGPD  Espace Presse